Centenaire

PRÉSENTATION

 

La paroisse Saint-Joachim-de-La Plaine (Terrebonne) a été fondée le 8 septembre 1915 au carrefour de quatre territoires existants (Terrebonne, ste-Anne-des-Plaines, New-Glasgow, st-Lin).

 

Son centenaire de fondation en 2015 est une grande fête qui mérite toute notre attention et notre reconnaissance.

 

Depuis 100 ans, l’histoire de notre paroisse s’écrit avec la détermination des familles pionnières qui ont bâti ce coin de pays, ainsi qu’aux nombreuses autres familles qui sont, au fil des ans, venues s’ajouter à ce noyau de pionniers. Ensemble, elles continuent de bâtir notre région.

 

À travers joies et épreuves, les Plainois vont contribuer à la transformation du territoire ; aujourd’hui, nous sommes les fiers bâtisseurs d’un réseau d’entraide, de solidarité et d’engagement.

 

La paroisse Saint-Joachim-de-La Plaine, c’est notre histoire, notre famille !
C’est également un legs à transmettre aux générations à venir !

Comité du centenaire :

 

Micheline Leclerc,

Suzanne Desjardins, Brigitte Villeneuve,

Joseph Marsolais,

Claude Martel,

Dominic Pelletier

 Joël Chouinard.

Cliquez ici pour lire l'article de LA REVUE:

Les festivités du centenaire souffleront sur La Plaine

LE LOGO

 

  • Le logo des fêtes du centenaire énonce, d’un même coup d’oeil, le vocable de la paroisse et l’appellation historique du village puis de la ville qui s’est constituée au carrefour de l’axe sud-nord (Terrebonne - New Glasgow) et de l’axe ouest-est (Sainte-Anne-des-Plaines - Mascouche / Saint-Lin–Laurentides).

     

  • La croix rappelle celle qui était jadis au sommet de la première église paroissiale incendiée en 1969. Mais elle rappelle également celle qui se trouve au sommet du clocher de l’église actuelle, visible à quelques kilomètres à la ronde. Cette croix est bien sûr le signe de la foi chrétienne qui a conduit à la fondation de notre paroisse, ainsi que de la communauté qui y vit encore aujourd’hui. Enfin, cette croix symbolise un lieu privilégié de rassemblement et de célébration.

     

  • La couleur rouge de la croix symbolise le labeur de tous ceux et celles qui construisent une communauté vivante et pleine de vitalité. La couleur verte symbolique le milieu verdoyant dans lequel nous vivons et les champs et forêts qui entourent le secteur La Plaine.

GRAND BANQUET

Quelle magnifique soirée!

Dimanche dernier avait lieu notre superbe banquet du centenaireà la salle l’Opale de Saint-Lin.

La salle était remplie de 300 convives, sans compter les invités spéciaux (magicien, chanteuse, chanteur).

Lors de cette soirée, quatre médailles de l’Assemblée Nationale ont été remises aux personnes suivantes en signe de reconnaissance pour leur rôle important dans l’évolution de notre paroisse: Joseph Marsolais, Micheline Bastien-Leclerc, Gilbert Mathieu et Pierre Villeneuve.  Deux montres de l’Assemblée Nationale ont également été remises à Suzanne Desjardins et à Dominic Pelletier pour tout leur dévouement au sein du comité du centenaire.

Durant la soirée, plusieurs prix de présence ont été tirés sous forme de cartes-cadeaux ou de stylos du centième.

Il y a aussi eu lancement d’un merveilleux livre-souvenir, sur reliure, tout en couleurs, affichant des centaines de photos sur les familles, les coutumes et l’architecture changeante de notre paroisse depuis les 100 dernières années.  Chaque livre est disponible au coût de 20$ à l’église ou au secrétariat.

Un remerciement spécial à Benjamin Alarie, chef cuisinier, et à toute son équipe pour le merveilleux service et repas (Sucrier fou), à la pâtisserie Aux Délices de La Plaine pour les gâteaux, sans oublier chacun et chacune des bénévoles qui ont travaillé si fort pour cette belle réussite!

 

 

                           Les médailles de l’Assemblée Nationale furent remises à :

 

Pierre Villeneuve -   La famille Villeneuve est bien connue dans la paroisse.  Le père, Léopold Villeneuve, possédait la première ferme laitière du village, voisin du cimetière.  N’ayant pas de relève, la ferme a été vendue à la famille Bastien en 1958.  Lorsque Pierre a fondé sa famille avec son épouse Carmen, trois garçons et quatre filles, il  avait une route de bidons de lait.  Il est toujours fier encore aujourd’hui de parler de ce travail qu’il a tant aimé.  Tôt le matin, il faisait la tournée pour recueillir les bidons chez ses clients, il devait monter ses bidons, trois de haut dans son camion, il fallait de bons bras.  Il allait porter le lait aux laiteries de Montréal.  Il a tenu avec son épouse Carmen, le comptoir de la Caisse populaire chez lui pendant quelques années, dans sa maison, avant que la Caisse soit aménagée dans un autre local.   Pendant plusieurs années, il a eu l’entretien des chemins, l’hiver.  Une chose qu’il faut retenir, tout le temps qu’il avait la machinerie, il a toujours déneigé le stationnement de l’église à ses frais.  Il était aussi marguillier lorsque le nouveau presbytère a été construit en 1997, on lui doit la descente extérieure du sous-sol recouverte en fibre de verre.  Il a toujours été généreux pour la paroisse.  Pierre avait une vision d’avenir, il pensait aux enfants à établir.  Il a acheté une terre sur Curé Barrette.  Il fait l’excavation du sable, du transport, ce qui a permis à ses trois fils de bien débuter dans la vie.  Aujourd’hui on connaît la Sablière Jean Villeneuve, que celui-ci a fait prospérer sans oublier la flotte de camions sur les routes de la région pour le transport de sable et de pierre.  On connaît aussi Excavation Marc Villeneuve, que l’on voit sur nos routes régionales.  Pierre Villeneuve, vit une belle retraite, entouré de Grace Babin, sa deuxième épouse, ses enfants et petits-enfants.

 

Gilbert Mathieu -   La famille Mathieu est sur la ferme familiale depuis plus de 100 ans, aujourd’hui : La Ferme Caribou.  M. Herman Mathieu, père, un homme de grande culture, s’intéressait beaucoup à l’histoire.  Heureux de prendre sa retraite, il a laissé la ferme à son fils Gilbert.  Agronome de formation, Gilbert a d’abord travaillé pour une entreprise spécialisée dans l’alimentation animale, puis pour le ministère de l’agriculture du Québec.  Il a été président de l’UPA de Lanaudière pendant plusieurs années.  Il est au courant de tout ce qui se passe en agriculture, les règlements, les lois, etc…

Il est revenu à la ferme familiale en 1975 avec son épouse Claudette Dubois.  Ils ont deux garçons et une fille.   La famille s’agrandi, les petits-enfants sont bien présents dans la vie des grands-parents.  Une petite fille fait l’élevage des lapins de race.  Ses garçons Jasmin et Pascal sont la 5e génération à cultiver la terre familiale avec leur père Gilbert.  Au début 2009, la Ferme Caribou a investi un million de dollars dans l’installation d’un carrousel de 20 vaches laitières, de 36’ de diamètre, il est possible de traire 84 vaches à l’heure.  C’est la deuxième installation de ce genre dans Lanaudière.  Le troupeau contient plus de 200 têtes.  Les fils se tiennent à la fine pointe de la technologie.  La Ferme Caribou se consacre aussi à la grande culture sur une superficie de 800 arpents.  Famille bien connue dans notre milieu.

 

Madame Micheline Bastien-Leclerc -   Pour son dévouement envers la paroisse, soit ayant été secrétaire du presbytère durant 25 années à temps plein et du remplacement pendant 5 autres années.   Elle aura également été la cuisinière, la ménagère du presbytère et de l’église, sur une période de 21 années.  Micheline a consacré du temps auprès des jeunes qui ont suivis les parcours de première communion et de confirmation, de 1990 à 1995.  Femme très impliquée bénévolement pour la Guignolée (avec le CAP), le projet Fondation Honduras, les cartes d’achat Fundscrip, les Bazars de la paroisse, sans oublier son implication au sein du comité du centenaire paroissial.  Micheline a laissé sa marque par son ouverture de cœur, et son cœur est encore bien présent envers tous les paroissiens-paroissiennes.

 

Monsieur Joseph Marsolais -   Bien présent et actif au sein de la paroisse, Joseph est un homme très occupé et consacre beaucoup de temps bénévole depuis 1990.      Joseph est présentement à son deuxième mandat en tant que marguillier au conseil de la fabrique.   Il est aussi responsable de la gestion du columbarium, du cimetière paroissial, et de plusieurs programmes informatisés. Il a aussi été impliqué de près dans le comité du centenaire paroissial, aura été notre pilier principal lors des Bazars ainsi que le gardien des lieux, fait refaire la plaque commémorative de tous les anciens curés de notre paroisse. Nous garderons un merveilleux souvenir de notre centenaire paroissial grâce à toutes les photos qui ont été prises par Joseph lors de nos différentes activités et cérémonies. Ne pensons pas qu’il est photographe de métier, non non!  il fut horloger, une autre belle passion.

 

Deux belles montres de l’Assemblée Nationale ont été remises à madame Suzanne Desjardins et à monsieur Dominique Pelletier, membres du comité du centenaire, pour leur implication toute particulière.

 

 

CHRISTIAN OUELLETTE, tailleur de pierre

 

Nous tenons à remercier Christian Ouellette pour sa contribution à notre centenaire paroissial par la taille du monument du centenaire et la nouvelle pierre d’autel consacrée la semaine dernière.

 

Né le 10 novembre 1980 à Terrebonne (paroisse St-Louis-de-France),  Christian a étudié  les bases générales de la taille de pierre au centre de formation LE GRANIT à Lac Mégantic en 2007-2008. Par la suite, il travaille et apprend les techniques de taille architecturale chez ARCO STONE 1929 (coin Bélanger - Molson) de 2008 à 2012. (Ils sont d’ailleurs les derniers tailleurs de pierre à l’époque où il y avait beaucoup de taille de pierre au Québec). Il a travaillé dans plusieurs villes du Québec et a participé à la restauration de plusieurs bâtiments dont l'ancien Hôtel de ville de Québec, l´Assemblée Nationale, l'Université Concordia, quelques édifices dans le vieux Montréal. Dernièrement, il a donc conçu et fabriqué le monument du centième anniversaire de la paroisse St-Joachim de La Plaine à Terrebonne et la pierre d’autel et son reliquaire. Il exerce et aime ce métier depuis 2007  et compte tailler de la pierre pendant plusieurs années encore...

 © 2015  Paroisse Saint-Joachim, La Plaine

Dernière mise à jour:

18 octobre 2020