Bienvenue

à Saint-Joachim !

1er novembre 2020

Le territoire de Lanaudière

est entièrement en zone rouge.

Le nombre limite est de 25 personnes.

 

Inscriptions obligatoires.

 

De l’attente vigilante

 

               Aux yeux de la foi chrétienne, l’Écriture est sainte et historique parce qu’elle révèle la sainteté de Dieu dans la vie des hommes et des femmes croyants qui vivent à une époque donnée. En ce sens, l’Écriture s’inscrit dans l’histoire sans se laisser enfermer dans l’espace et le temps. L’Écriture voyage librement d’une époque à une autre. Cet ancrage manifeste une relation d’Alliance entre Dieu et toute personne, dans la liberté foncière.

 

               La semaine dernière dans mon groupe de lecture de l’Évangile ou de partage biblique, j’ai été interpelé par l’actualité de l’extrait du prophète Isaïe de ce dimanche. Le peuple juif fait en quelque sorte mémoire de Dieu alors qu’il revient sur sa terre d’origine après plusieurs années d’exil en terre étrangère. Que de changements, que de bouleversements dans ce retour ! Dans ces changements et bouleversements, dans ce passage d’une terre étrangère à la terre originelle, le peuple n’oublie pas, se rappelle, tel un mémorial, son Dieu « notre-rédempteur-depuis-toujours » qui n’a jamais cessé de la façonner tel le potier et son argile. La prophétie d’Isaïe est claire : « nous sommes tous l’ouvrage de ta main ».

 

               Dans une relecture actualisante de ce passage prophétique biblique, je ne peux m’empêcher de considérer la crise pandémique actuelle avec sa kyrielles de consignes comme une période qui nous bouscule, nous dérange et nous bouleverse… comme un peuple en exil de ces habitudes. Et, dans ce bouleversement, nous cherchons la mémoire de notre Dieu qui nous transforme. Oui, assurément, à l’école de l’Écriture Dieu nous façonne et nous transforme.

 

               C’est pourquoi le défi ou la conversion à vivre est de l’ordre de la vigilance. D’ailleurs, c’est l’interpellation de Jésus dans le récit présenté par Marc l’évangéliste (confident de l’apôtre Pierre). L’Alliance de Dieu qui nous façonne, annoncée par les prophètes et réalisée en Jésus, s’écrit ainsi dans nos vies : « prenez garde, restez éveillés car vous ne savez quand ce sera le moment ». La prophétie réalisée en Jésus est en continu au quotidien de nos vies jusqu’au moment ultime du retour du Christ pour le plein accomplissement de cette Alliance bienfaisante. Le temps de l’Avent nous situe assurément en regard de cet ultime moment, dans la réalité de ce que nous vivons, ici et maintenant. Dans l’immédiat, c’est sans doute ce moment de pandémie qui exige de nous une attention et une vigilance renouvelées. L’Avent 2020 n’est donc pas un beau rêve éveillé mais l’éveil à la réalité de Dieu présent dans la solidarité partagée, la responsabilité collective, les sacrifices obligés, en temps de pandémie. Pour nos gouvernants il s’agit d’un contrat moral, pour les chrétiens il s’agit d’un contrat moral intégré au contrat d’Alliance de notre Dieu.

 

               L’attitude fondamentale de vigilance cultive toujours l’espérance dans la pleine conscience de chaque instant qui passe. De plus, selon Anselme Grün, « la vigilance requiert la sobriété » : ne pas s’étourdir dans le tourbillon du consumérisme, de la drogue, du divertissement. Bref, l’agitation fébrile provoque la fuite (l’exil) de la réalité authentique au cœur de laquelle Dieu vient et revient. La vigilance et la sobriété sont un don de Dieu, rappelle l’apôtre Paul : « c’est Lui – le Seigneur Jésus Christ – qui vous fera tenir fermement jusqu’au bout ». Soyons vigilants, espérons la présence (l’Alliance) de Dieu dans nos combats de tous les instants. Il est fidèle.

 

Je vous propose un chant pour prolonger cette réflexion homilétique: Il reviendra de Robert Lebel 
 

Je vous souhaite une belle période de l’Avent.

 

Joël Chouinard, prêtre

Horaire des messes

pas de messe pour l'instant

Heures du bureau :

(secrétariat)

tél: 450-478-2424

Lundi, mardi et jeudi :

9 h à 12 h et 13 h à 16 h

Horaire des messes

du pôle pastoral

St-Joachim et Bienheureuse-Émilie-Gamelin:

Samedi:          ----------    

Dimanche:     ----------

                    

Lundi              -----------

Mardi              -----------           

Mercredi        ----------

Jeudi               -----------

 

 © 2015  Paroisse Saint-Joachim, La Plaine

Dernière mise à jour:

28 novembre 2020